Constipation et douleurs : Quel est le lien ?

En plus d'être une source importante de troubles digestifs, la constipation chronique et occasionnelle peut provoquer des douleurs abdominales, dorsales ou même cérébrales. Comment identifier les douleurs liées à la constipation ? Que peut-on faire pour la soulager ?

 

La constipation : Quelles sont ses caractéristiques ?

La constipation est un trouble de la fonction intestinale qui se définit principalement par des selles insuffisantes. Comme les selles restent trop longtemps dans l'intestin, elles deviennent sèches et dures, ce qui rend leur évacuation difficile, voire douloureuse. En général, on parle de constipation lorsque les selles sont évacuées moins de trois fois par semaine. La constipation est considérée comme ""grave"" lorsque les selles sont évacuées une fois par semaine. La consistance des selles est également un élément important du diagnostic. Il peut arriver que les selles soient évacuées chaque jour et que la constipation soit toujours présente si la défécation est douloureuse.

 

Constipation : Quelles sont les douleurs ressenties ?

Hormis les symptômes classiques causés par la constipation (ballonnements, gaz, etc.), elle peut également entraîner différents types de douleurs :

 

  • Douleur abdominale : Elle peut être plus ou moins intense selon la gravité du trouble et la matière fécale retenue. En général, la douleur est située dans la fosse iliaque et peut se propager dans toutes les cavités abdominales. Attention à ne pas la confondre avec une douleur épigastrique liée au stress.
  • Douleur lombaire : À long terme, l'accumulation de selles dans le côlon exerce une pression excessive sur les vertèbres lombaires. Cette douleur particulière a tendance à résister aux analgésiques. Elle peut même être aggravée par la nécessité d'évacuer les selles.
  • Douleur pelvienne : La constipation touche principalement les femmes. Ce sont donc elles qui souffrent le plus de ce type de douleur, située dans le bas-ventre.
  • Douleur anale : Elle peut s'expliquer par une activité excessive des sphincters anaux, la formation de lésions lors de l'évacuation des selles dures et le développement d'hémorroïdes.
  • Maux de tête : La constipation, et plus généralement les troubles du transit intestinal, peuvent également provoquer des maux de tête.

 

La constipation : quels analgésiques peuvent être utilisés ?

Pour soulager ces différents types de douleurs, il faut en éliminer la cause. Pour vaincre la constipation, le moyen le plus efficace est de modifier son alimentation. S'il n'y a pas de cause organique, médicale ou pathologique évidente, la paresse intestinale est généralement de nature fonctionnelle. Pour rétablir l'action péristaltique à un état naturel, il est essentiel de surveiller ce que vous mangez. Un faible apport en fibres est souvent responsable de la constipation. Vous pouvez augmenter votre consommation de fibres avec OptiFibre®.


De nature 100% végétale, ce produit améliore naturellement et progressivement le transit intestinal.


More from the blog

READ MORE POSTS