Symptômes et traitements du syndrome du côlon irritable

Le syndrome de l'intestin irritable, parfois appelé syndrome du côlon irritable ou colopathie fonctionnelle, est un trouble fonctionnel. Bien que plutôt bénin, il provoque des troubles digestifs qui peuvent être pénibles à gérer au quotidien. Ce trouble touche près de 5 % de la population, et principalement les femmes.

 

Quels sont les symptômes du syndrome du côlon irritable ?

Ce trouble de la fonction intestinale est caractérisé par les trois symptômes suivants :

  • Douleurs abdominales : Elles sont généralement localisées dans les fosses iliaques droite et gauche, parfois dans la région ombilicale. Elles peuvent durer plusieurs heures à quelques jours, et sont généralement soulagées avec le passage des selles.
  • Troubles du transit intestinal : Ils se manifestent par une constipation sévère, une diarrhée ou une combinaison des deux.
  • Ballonnements : Ils créent une gêne importante et peuvent être associé à des sons relativement forts.


Quelles sont les causes du syndrome du côlon irritable ?

Les causes exactes du syndrome du côlon irritable n'ont pas été formellement établies. Cependant, certains facteurs de risque ont été clairement identifiés. Le régime alimentaire en est l'un des principaux, même s'il n'est bien sûr pas le seul. Des facteurs psychologiques tels que le stress, l'anxiété et l'épuisement, ainsi que l'âge avancé, peuvent tous potentiellement aggraver les symptômes. La plupart des patients atteints du syndrome du côlon irritable présentent une hypersensibilité intestinale, le plus souvent associée à une flore bactérienne anormale et à des dysfonctionnements de la motilité intestinale.

 

Comment le syndrome du côlon irritable se traite-t-il ?

Il n'existe pas de traitement médical permettant de guérir complètement du syndrome du côlon irritable. Seuls ses différents symptômes peuvent faire l'objet d'un traitement spécifique s'ils sont sévères (antispasmodiques, antidiarrhéiques, etc.). Dans la plupart des cas, cependant, les médecins recommandent à leurs patients d'essayer d'abord de modifier leur mode de vie et leur alimentation. Le régime alimentaire est le principal catalyseur de ce trouble fonctionnel. Il convient donc d'éliminer certains éléments de l'alimentation et d'en privilégier d'autres. Par exemple, il est important d'avoir un apport suffisant en fibres, surtout en cas de constipation. Un exercice modéré (environ 30 minutes deux à trois fois par semaine) et des techniques psychologiques (comme la méditation ou le yoga) peuvent contribuer à soulager les symptômes du syndrome du côlon irritable. Les recommandations sur le mode de vie et l'alimentation peuvent varier en fonction des symptômes.

 

Quels sont les remèdes naturels pour soulager le syndrome du côlon irritable ?

En plus de suivre un régime alimentaire approprié, il est important de bien hydrater son corps. Pour ce faire, il est essentiel de boire beaucoup d'eau quotidiennement tout en évitant, dans la mesure du possible, les boissons irritant le tube digestif (par exemple le café, l'alcool et les boissons gazeuses). Dans certains cas, il est possible de se tourner vers des remèdes naturels ou à base de plantes pour soulager les symptômes du syndrome du côlon irritable. Certains compléments alimentaires et probiotiques aident à restaurer la flore intestinale. OptiFibre® peut être un allié efficace car ce concentré de fibres alimentaires agit naturellement, progressivement et physiologiquement pour prévenir le déséquilibre intestinal.


More from the blog

READ MORE POSTS